VILLA SOLAIRE 
Système de claire-voie en bardage bois pour façades d’une villa.

Le travail sur les façades de cette maison a été principalement 
guidé par des problématiques d’éclairage naturel. 
La grande question était: Comment faire rentrer le jour au coeur 
du bâtiment sans en dénaturer le caractère massif?
Pour cela, nous avons inventé un système de percement du bardage 
qui nous permet de faire pénétrer la lumière qui varie 
en fonction des heures de la journée. 
  Afin de déterminer les emplacements, les longueurs et les largeurs
des percements, nous avons fait une étude prenant en compte
la course du soleil et donnant ainsi son impact sur les quatre
façades. Cette étude nous a permis de nous rendre compte 
de l’influence des éléments environnants: montagnes et maisons 
alentours, créant des ombres portées sur le bâtiment et révélant 
ainsi les zones les plus longtemps exposées. Le diagramme des ombres 
superposées durant un jour d’équinoxe nous a fourni un premier 
schéma révélateur de l’impact des ombres sur le développé 
de la façade à la manière d’un grand cadran solaire. 
  Les superpositions de ces différentes trames révèlent une richesse
de variations visuelles qui vont s’opérer avec le temps. 
Selon les heures et les saisons, les façades vont prendre 
des motifs d’aspect différents, tantôt une diagonale apparaîtra 
plus fortement qu’une autre tandis que l’ombre portée du déport 
de toiture masquera un rythme au profit d’une fenêtre. 
Une multitude de dessins aux profondeurs changeantes évoqueront 
parfois un motif traditionnel abstrait, un autre jour, 
les majestueuses montagnes surplombants la vallée.


VILLA SOLAIRE
Wood openwork system for the facades of a villa.

The work done on the facades of this house was mainly guided
by the problem of natural light. The fundamental question was:
how to make the day go inside the heart of the building without
denaturing its massif character? In order to do this,
we invented a siding piercing system that allowed sunlight
to penetrate during the whole day.   
  In order to determine the exact places, their widths and lengths, 
we studied the sun’s trajectory and calculated its impact 
on each of the four faces of the building. This study allowed us 
to realize how strong the influence of environmental elements was: 
mountains and surrounding houses, creating shadows over the building 
and thus revealing the areas that were the most exposed. 
  The superposed shadows diagram during one equinox day gave
us a first outline on the impact shadows had in the faces
development, just like a sundial.
  The juxtapositions of these different textures reveal the richness 
of visual variations that will operate with time. According to the hour 
and the season, the facades will show different aspects and motifs, 
sometimes a diagonal will look stronger than another one,
a shadow casted by the roof overhang  will mask a rhythm
while emphasizing a window.
  A huge amount of deep and changing drawings will sometimes
evokean abstract traditional motif, another day, the majestic
mountains overhanging the valley.


----------
Equipe de maîtrise d’œuvre. 
Team:
Conception: JKA + FUGA

JKA – Jérémie Koempgen Architecture
FUGA – J.Aich & M.Recordon
Photos: Stéphane Charpentier, Julien Lanoo.
Année. Year: 2009-2011